charlie hebdo caricatures

Terrorist attack in France at “Charlie Hebdo”s head office in Paris// Attaque terroriste au siège de Charlie Hebdo : Videos

The  head office of Charlie Hebdo was targeted on Wednesday by automatic gunfire , as reported by 20minutes.fr.   (Vidéo +Article en français à la fin)

A video showing the attack was posted on social medias.

According to  preliminary information , two masked men dressed in black reportedly entered the newspaper’s headquarters before firing with their Kalashnikovs . On-site at midday , Francois Hollande confirmed the death of 12 people and three people were wounded, as well, who are ” in an absolute emergency,” according to the presidency.

“It’s a massacre . There are people who are dead ” , confirmed shortly before the declaration of the President of the Republic , an employee of Charlie Hebdo who was reached by telephone  by the french media. A police officer is one of the dead victims .

According to the prosecutor on site, there are about twenty people wounded in total.

Luc Poignant, an official of the SBP police union, said the attackers escaped in two vehicles.

A witness to the attack, Benoit Bringer, told the iTele network he saw multiple masked men armed with automatic weapons at the newspaper’s office in central Paris.

The French weekly came under fire in 2013 for publishing cartoons of the Prophet Mohammed to the ire of conservative Muslims. The satirical newspaper has on several occasions depicted Islam’s prophet in an effort to defend free speech and defy the anger of Muslims who believe depicting Mohammed is sacrilegious.

charlie hebdo caricatures

The series number of Charlie’s Hebdo in 2011 publishing prophet Mohammed’s caricatures (cartoon)

Some examples of Charlie’s Hebdo  series. As the terrorists killed the journal’s designers hoping that are not the last one’s.

There are still some series available in the e-commerce :

charlie hebdo charlie hebdomarine le pen charlie hebdocharlie hebdo
charlie hebdo rentrée


En français:

Une fusillade sanglante s’est produite dans le 11e arrondissement de Paris, en plein coeur de la capitale. Trois hommes encagoulés ont fait usage d’armes automatiques au sein du siège du journal satirique Charlie Hebdo, faisant au moins onze morts.

Plusieurs employés du journal se sont réfugiés sur le toit de l’immeuble. L’attentat a fait 12 morts dont un policier. Quatre autres personnes ont été grièvement blessées. Les agresseurs ont pris la fuite en voiture, en prenant un otage.
Sur place à la mi-journée, François Hollande a confirmé le bilan qui fait état de douze morts et trois blessés qui sont «dans une situation d’urgence absolue», selon le chef de l’Etat. «C’est un véritable massacre. Il y a des morts», avait confirmé, peu avant la déclaration du président de la République, un salarié de Charlie Hebdo joint par téléphone par 20 Minutes. Un policier fait partie des victimes décédées. Selon le procureur de la République sur place, il y a une vingtaine de blessés au total.
«Pourchassés aussi longtemps que nécessaire»
Les assaillants sont parvenus à prendre la fuite. Pourchassés par les policiers de la BAC, avec qui des coups de feu ont été échangés, ils auraient renversé un piéton du côté de la place du Colonel-Fabien (Paris, 19e) avant de s’enfuir par la porte de Pantin. A la mi-journée, ils étaient toujours en fuite. «Ils seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire pour qu’ils puissent être jugés et condamnés», a indiqué le chef de l’Etat qui a parlé d’attentat terroriste.

Face à l’ampleur du choc et la violence de l’attaque, François Hollande a annoncé qu’il réunira à 14h à l’Elysée tous les ministres concernés «par la protection de tous les lieux où de mêmes actes pourraient être renouvelés». Le plan vigipirate a été augmenté au niveau «vigipirate attentats», le niveau maximum, dans toute l’Ile-de-France. «La France est dans une situation de choc. Il faut faire bloc. Montrer que nous sommes un pays uni», a conclu François Hollande.

(Sources: 20minutes.fr, leparisien.fr, huffingtonpost.com)

Advertisements