hayat boumediene

Charlie Hebdo : l’étrange reconversion de l’«émir» des frères Kouachi, Hayat Boumeddiene toujours rechercée

  • Farid Benyettou, l’ex-«émir» de la «filière des Buttes-Chaumont» qui a formé les frères Kouachi à l’idéologie radicale, occupe depuis le mois de décembre un poste d’infirmier stagiaire dans le service des urgences de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

emir buttes chamont

dessin farid
dessin farid benyettou lors de son proces en 2008 à Paris

Farid Benyettou, l’ex-mentor religieux de la filière des Buttes-Chaumont, qui a formé les frères Kouachi à l’idéologie radicale, est infirmier stagiaire aux urgences de la Pitié-Salpêtrière depuis le mois de décembre, a expliqué dans un journal français, dimanche 11 janvier Bruno Riou, le chef de ce service, confirmant une information du Parisien.

Jeudi, le directeur de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), a décidé de le retirer des plannings – il devait travailler vendredi – et de mettre fin à son stage. Même s’il n’a pas de responsabilité dans le massacre perpétré par les frères Kouachi mercredi à Charlie Hebdo (12 morts), il semblait difficile de le conserver dans l’hôpital qui accueillait les victimes de l’attentat. (Source: Liberation.fr)

Né le  10 mai 1981 à Paris, Farid Benyettou a été condamné le 14 mai 2008 par le tribunal correctionnel de Paris à six ans de prison ferme, dont quatre ans de sûreté, pour son rôle dans une filière qui s’occupait de recruter et de former des djihadistes envoyés en Irak à partir de 2004. Chérif Kouachi, mort vendredi dans l’assaut policier à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), a été condamné dans le même dossier, et affirmait à l’époque que Benyettou lui expliquait que«c’était écrit dans les textes que c’est bien de mourir en martyr.

Sorti de prison en 2011, Farid Benyettou a intégré l’Institut de formation des soins infirmiers (Ifsi). Une de ses collègues de formation, qui a souhaité garder l’anonymat, nous raconte le personnage.

  • Où est Hayat Boumeddiene, la compagne d’Amédy Coulibaly?

Au cours de la prise d’otages enclenchée par Amédy Coulibaly dans la supérette casher, plusieurs hypothèses ont émergé selon lesquelles Hayat Boumeddiene était présente sur les lieux. Le procureur François Molins n’a confirmé aucune de ces pistes vendredi soir, mais a précisé que le jeune femme “ne figure pas parmi les personnes décédées ou blessées”. La chaîne américaine CNN a avancé l’idée, citant une source anonyme, qu’Hayat Boumeddiene aurait profité de la cohue, lors de l’assaut des forces de l’ordre, pour se mêler aux otages libérés et s’échapper. Une information invérifiable pour le moment.

avis de recherche

Si Hayat Boumeddiene est activement recherchée, c’est parce qu’elle n’est pas inconnue des services de police. En 2010, après l’arrestation de son compagnon dans le cadre d’une tentative d’évasion de Smain Ait Ali Blekacem, un des responsables de la vague d’attentats à Paris en 1995, elle fait part aux enquêteurs de ses convictions islamistes, a révélé le site de L’Obs. Elle avait alors refusé de condamner les attentats d’Al-Qaïda, dénonçant à l’inverse “les innocents tués par les Américains”.

Plusieurs médias français ,citant des sources crédibles , rapportent ce samedi que Hayat Boumediene, la compagne d’Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de la porte de Vincennes tué vendredi, a transité par la Turquie et se trouve actuellement en Syrie.la femme la plus recherchée de France a pris un vol Madrid-Istanbul vendredi 2 janvier, en compagnie d’un homme dont le frère serait connu des services de renseignement français. Les services de renseignement turcs notent qu’elle a franchi la frontière turco-syrienne le jeudi 8 janvier. Elle était en possession d’un billet-retour Istanbul-Madrid pour le vendredi 9 janvier. Elle n’a jamais pris ce vol.Vendredi, les services de police français ont diffusé un avis de recherche sur cette femme de 26 ans dans le cadre de l’enquête sur la fusillade mortelle de Montrouge (Hauts-de-Seine), perpétrée jeudi matin par Amedy Coulibaly.

Le lien entre ce dernier et l’un des deux frères Kouachi, auteurs de l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo, a été établi. Après la fin de cavale sanglante des Kaouchi à Dammartin-en-Goële et la mort de Coulibaly dans la prise d’otages de Vincennes, Hayat Boumeddiene est devenue la femme la plus recherchée de France. «Elle ne figure pas parmi les personnes décédées ou blessées» lors de la prise d’otages et de l’assaut porte de Vincennes, soulignait ce samedi une source proche du dossier.Des liens «constants et soutenus» existaient au travers de leurs compagnes entre Cherif Kouachi et Amedy Coulibaly, a indiqué vendredi soir le procureur de Paris François Molins.

  • «Je suis Charlie Coulibaly»: Dieudonné “satirise” sur Facebook

Mise à Jour 16.01

A l’issue d’une garde à vue mercredi, le parquet de Paris a convoqué Dieudonné le 4 février devant le tribunal correctionnel, où il sera jugé pour “apologie du terrorisme”.
Plusieurs villes de province, dont Metz, Limoges, Nice et Strasbourg, avaient indiqué qu’elles souhaitaient que son spectacle soit annulé. Pourtant son spectacle aura bien lieu ce soir à Metz ce soir.

L’histoire du procès:

Après avoir publié dimanche soir un statut Facebook dans lequel a écrit Dieudonné: «”Sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly”, détournant le slogan “Je suis Charlie” en l’associant au nom du djihadiste Amedy Coulibaly, auteur de la prise d’otages au cours de laquelle quatre juifs ont été tués à Paris vendredi.», le polémiste a changé de ton, ce lundi, en se présentant comme un homme de «paix» dont le seul but est de faire rire.
Dans un nouveau message publié sur le réseau social, Dieudonné réagit à l’annonce du parquet de lancer une enquête pour apologie du terrorisme. Très sérieux, il estime être victime d’une campagne gouvernementale et tente de placer le débat sur le terrain de la liberté d’expression en rapprochant son cas de celui des journalistes de Charlie Hebdo. (Sources: Europe1, lepoint.fr)

Advertisements

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s