iran oil reserves

Comment l’Accord trouvé avec Iran Affectera les Marchés Pétroliers à long terme

Une analyse qui donne une analyse exhaustive de tout ce qui concerne l’impact de l’accord sur le programme nucléaire d’Iran à long-terme sur les marchés pétroliers.

Analyse des faits d’aujourd’hui

L’Iran, au passé, était un des plus grands exportateurs du monde en pétrole. Cépendant, depuis que les puissances occidentales ont imposé des sanctions sur le pays, un manque d’investissement étranger a paralysé tout ce qui fait maintenant le secteur d’énergie en Iran: un secteur corrompu et mal organisé.

Par la suite de l’annonce d’un accord nucléaire avec l’Ouest et la perspective d’une levée de sanctions dans une année, l’Iran a comme perspective, dorénavant, de revitaliser son industrie pétrolière et gazière. Téhéran veut augmenter sa production de pétrole de son niveau actuel d’environ 3 millions de barils par jour à 4 millions de barils par jour dans les six mois après la levée de sanctions. Et son but à plus long terme est encore plus ambitieux : Avant 2020, Téhéran espère augmenter sa production encore plus haut par rapport à ce qu’il était avant que les sanctions tombent: environ 6 millions de barils par jour.

 

Les infrastructures pétrolières

 
L’Iran aura probablement besoin de beaucoup plus de temps pour réaliser ce niveau de production souhaité. Pour développer de nouveaux gisements de pétrole et y apporter de la nouvelle technologie, Téhéran a besoin de d’avoir un accès sur plus de 100 milliards de $ d’investissement – des fonds que le gouvernement espère obtenir par des investisseurs étrangers. Et tandis que les sanctions levées peuvent ouvrir les portes au pays au financement extérieur, l’Iran a sûrement besoin de compagnies pétrolières internationales pour installer des opérations d’exploitation sur le sol iranien . Ceci pourrait être un défi car des règlements contraignants l’ont historiquement fait difficile pour des sociétés d’énergie d’opérer en Iran malgré ses réserves suffisantes.

Un Avantage Compétitif

Dans le courant du mois de Novembre, l’Iran dévoilera un nouveau modèle de contrat conçu pour gagner l’intérêt des compagnies pétrolières internationales de participer dans des projets de coentreprise en Iran.

Conformément au nouveau Contrat Iranien de Pétrole, une entreprise étrangère aurait plusieurs années pour explorer et développer des gisements suivis de 15 à 25 ans de droits de production. Pendant ce temps, l’entreprise pétrolière publique iranienne :la “National Iranian Oil Co” payerait la société étrangère en prenant en compte la complexité du gisement, les volumes de production et le prix du pétrole.(How to determine the value of oil and gas properties)

La complexité des nouveaux contrats

Sous les nouveaux termes, le montant que le gouvernement iranien paye aux sociétés d’énergie étrangères serait basé sur le prix de pétrole et la quantité de pétrole produite,ce qui inciterait les sociétés d’augmenter la production et excéderait même les objectifs de production. Si les sociétés revoient le budget dans le développement et l’exploitation des gisements, ils ont une chance de regagner un peu de ce capital par les ventes de pétrole. Plus le projet est téchnologiquement difficile, plus il devra rapporter de revenu plus haut probablement. Ainsi même s’il exige de l’investissement plus ouvert, il payera de plus grands retours. La longue période que les nouveaux termes donnent aux coentreprises, inciterait aussi une plus grande production , de diriger mieux les gisements en investissant plus à un stade ultérieur de développement sur un projet.

 

Les nouveaux avantages de l’Iran par rapport aux autres pays du Moyen Orient

Le nouveau Contrat iranien de Pétrole peut donner un avantage à l’Iran sur ses concurrents dans la région – aucun des États du Golfe n’offre des modèles de coentreprise semblables. Déjà plusieurs compagnies pétrolières internationales ont montré de l’intérêt aux nouveaux contrats. Les cadres des Royal Dutch/Shell, Total de la France et Eni d’Italie ont été à Téhéran pendant les trois dernièrs mois pour discuter des possibilités d’investissement. Dans les premières années de la levée des sanctions, des sociétés européennes seront probablement les premières à investir à nouveau dans ce pays. Ils ont les expériences les plus récentes de faire des affaires avec le régime iranien et ils seront comparativement moins empêchés par leurs gouvernements respectifs – les pays européens feront probablement moinsd’effort que les États-Unis pour décourager les investissement en Iran.

 

Les Défis Persistants

Le succès du modèle de nouveau Contrat iranien de Pétrole dépendra des termes fiscaux spécifiques de l’accord, qui n’ont pas encore été finalisés ou annoncés. Et même si l’Iran réussit vraiment à signer de nouveaux contrats avec des entreprises d’énergie étrangères, ces sociétés feront toujours face aux obstacles durs lorsqu’il s’agit d’investir en réalité et faire marcher et progresser ces contrat en Iran de nouveau.

L’Iran peut finalement retourner aux niveaux de production qu’il avait avant des sanctions, mais il prendra probablement beaucoup plus longtemps que les cinq ans promis. En fin de compte, les termes fiscaux que l’Iran offre aux entreprises d’énergie étrangères sous son nouveau modèle de contrat devront faire appel(séduire) assez pour dépasser les défis significatifs qui viennent avec le fonctionnement dans le pays.

L’Iran peut finalement retourner aux niveaux de production qu’il avait avant les sanctions, mais il prendra probablement beaucoup plus longtemps que les cinq ans promis. En fin de compte, les termes fiscaux que l’Iran offre aux entreprises d’énergie étrangères sous son nouveau modèle de contrat devront séduire assez pour dépasser les défis significatifs qui viennent par le fonctionnement même dans le pays.

Plus des sources sur la géopolitique et l’économie Iranienne:

 

 

IRAN RISES NUCLEAR DEAL CARLI LLOYD 10 QUESTIONS TIME JULY 27 2015

Sources: Reuters.com, Stratfor.com

Advertisements

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s