beheadings egypt isis

Stop Djihadisme – comment faire face à cette menace terroriste #StopDjihadisme

COMPRENDRE LA MENACE TERRORISTE No Vert: 0 800 00 56 96

Le terrorisme s’est répandu à travers le monde sous des formes variées. La France demeure une cible et le risque terroriste peut  concerner le territoire national comme les ressortissants et intérêts français à l’étranger.

Le terrorisme est un phénomène complexe parce qu’il évolue en permanence dans ses organisations, ses motivations et ses objectifs, ses méthodes et ses moyens. Ne connaissant pas de frontière, il s’est répandu de manière diffuse à travers le monde sous des formes variées. La France n’échappe pas à cette menace qui peut frapper aussi bien ses ressortissants que ses intérêts, sur son territoire, à l’étranger ou sur Internet.

Véronique est la mère de Quentin, 22 ans. Elle se refuse à condamner son fils qui, au travers de sa conversion, recherche une nouvelle identité, sa « Terre Promise » comme elle le dit.

La définition de la menace :  www.risques.gouv.fr/menaces-terroristes/comprendre-la-menace-terroriste

Malgré les progrès importants en matière de lutte anti-terroriste conduite au niveau national ainsi qu’à l’échelle internationale, la menace se maintient durablement à un niveau élevé.

Pour répondre à cette menace terroriste, l’État français mène une action transversale qui s’inscrit dans le respect des libertés publiques avec une stratégie claire : agir en amont, c’est-à-dire détecter les individus susceptibles de basculer dans la violence et les empêcher, si possible, de passer à l’acte.

UNE MENACE POUR LA FRANCE

Au cours des 20 dernières années, la France et ses intérêts ont été la cible d’un terrorisme international lié à la situation au Maghreb, au Sahel ainsi qu’au Proche et Moyen-Orient (GIA, Al Qaida …). L’action terroriste ayant visé Charlie Hebdo a été revendiquée par Al Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA) alors que l’auteur des actions commises à Montrouge et porte de Vincennes à Paris a prétendu agir au nom de Daech.

Ces réseaux terroristes constituent une menace constante et stratégique pour la France qui demeure une cible, comme en témoignent régulièrement les déclarations de leaders ou membres d’Al Qaïda (basés en zone afghano-pakistanaise, au Yémen, au Sahel ou au Maghreb) et de Daech. Le risque terroriste peut aujourd’hui aussi bien concerner le territoire national que les ressortissants et intérêts français à l’étranger.

Vous souhaitez signaler une situation inquiétante qui vous paraît menacer un membre de votre famille ou un proche: Formulaire
hostage caption isis

L’action de l’état Français

  • LE RENFORCEMENT DU DISPOSITIF DE LUTTE ANTI-TERRORISTE

Mercredi 21 janvier, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé des mesures exceptionnelles pour renforcer la lutte contre le terrorisme.

  • Un renforcement des moyens humains et matériels.
  • Un cadre juridique pour l’action des services de renseignement.
  • Une détection renforcée du phénomène de radicalisation par les services du ministère de la Justice.
  • Une prise en charge et un suivi accrus des individus radicalisés.
  • Une action renforcée en matière de prévention de la radicalisation.

LA MOBILISATION DE L’ÉCOLE

Après les attentats de janvier 2015, le ministère de l‘Éducation nationale a présenté onze mesures. Laïcité et transmission des valeurs républicaines, citoyenneté et culture de l’engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. L’École est en première ligne, avec fermeté, discernement et pédagogie, pour répondre au défi républicain, parce que c’est son identité et sa mission profonde. Très concrètement, le ministère va publier, à destination de ses personnels, un livret opérationnel de prévention et de lutte contre les phénomènes de radicalisation. Ce document, préparé en concertation interministérielle, est complémentaire de la démarche d’ensemble initiée par le ministère de l’Intérieur.

LA LUTTE CONTRE LES FILIÈRES TERRORISTES ET LA RADICALISATION VIOLENTE

Environ 1 850 français, ou résidents étrangers en France, ont été ou sont impliqués dans des filières vers la Syrie et l’Irak, qu’ils soient sur place, en chemin, revenus ou ayant manifesté leur volonté de partir. Plus de 130 ont déjà trouvé la mort en Syrie ou en Irak. Ces départs constituent une menace inédite, pour ces personnes elles-mêmes, et pour la sécurité de tous. Pour y faire face et pour leur venir en aide ainsi qu’à leurs familles, le Gouvernement a, dès avril 2014, mis en place un plan global de lutte contre les filières terroristes et la radicalisation violente.

Ce plan comprend cinq axes complémentaires :

  • Prévenir et empêcher les départs de majeurs et de mineurs
  • Démanteler les filières de recrutement agissant en France
  • Soutenir et orienter les famillesCommuniquer, sensibiliser, former

    DÉCRYPTER LA PROPAGANDE DJIHADISTE

    Les jeunes qui ont été endoctrinés et convaincus de partir sont issus de tous les départements, de tous les milieux, favorisés comme défavorisés, urbains comme ruraux, des centres-villes comme des banlieues.
    Alors que la pratique de l’Islam s’inscrit pleinement dans notre République laïque, elle est instrumentalisée par les terroristes qui s’en servent de prétexte et en travestissent les fondements. Ainsi, certains de nos compatriotes, sans connaissance de l’Islam et parfois issus de familles chrétiennes, juives, agnostiques ou athées, basculent dans un processus de radicalisation violente.

    En Syrie et en Irak, plus de 130 Français ou résidents étrangers en France sont déjà morts d’être tombés dans leur piège.

    UNE PROPAGANDE MASSIVE SUR INTERNET

    Internet est le canal de recrutement privilégié par les terroristes. Ils y ont affiné leurs techniques d’embrigadement. Ils en utilisent toutes les possibilités : sites d’apologie du terrorisme, forums, services de messagerie directe (Skype, WhatsApp), vidéos (YouTube, DailyMotion ou chaînes spécialisées), et même des sites de rencontres pour célibataires. Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) sont utilisés pour prendre contact de proche en proche : ceux qui sont sur place en charge de recruter y postent des messages et y discutent avec ceux qui sont en France. Pour eux, Internet est le moyen de faire circuler massivement leur propagande et de proposer aux jeunes un discours adapté à ceux qu’ils veulent attirer dans leurs filets.

    La loi du 13 novembre 2014 prévoit la possibilité de fermeture administrative de ces sites par l’État.

    Chercher le paradis… et trouver l’enfer : la propagande veut convaincre en décrivant un monde idéal mensonger. Les recruteurs trompent les jeunes en leur promettant un avenir, un idéal ou une cause à défendre, là où ils ne rencontreront que manipulation, barbarie et mort. Ils utilisent, si nécessaire, de véritables techniques de manipulation mentale pour les amener à rejeter leur environnement scolaire, professionnel et même familial.

    Les familles sont souvent démunies pour identifier les signes qui peuvent laisser présager un embrigadement, puis un départ, et ne savent pas comment aider leurs proches à s’en sortir. Dans le cadre de la démarche de prévention du Gouvernement, vous avez la possibilité de vous faire aider par des équipes spécialisées. N’hésitez pas à contacter le Numéro Vert pour être orienté : 0 800 00 56 96 (gratuit depuis un poste fixe).

Radicalisation djihadiste, les premiers signes qui peuvent alerter
Source: http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/decrypter.html

SE MOBILISER -ENSEMBLE*

AGIR EN SITUATION DE MENACE

La vigilance concerne tout le monde et implique tous les acteurs de la vie publique, économique et sociale de notre pays. Chaque citoyen favorise l’efficacité de la mise en œuvre des mesures de vigilance définies par l’État grâce :

  • À sa connaissance du dispositif,
  • À sa compréhension des mesures,
  • Et à son adhésion aux recommandations.

PRÉVENIR L’EMBRIGADEMENT

Stop-Djihadisme : prévenir l’embrigadement et… par Ministere_interieur

Jonathan est vigile dans une grande surface. 
Sa soeur Sarah a disparu en mars 2014, elle avait 17 ans. 
Il cherche à maintenir un contact coûte que coûte. En évoquant ce que sa soeur vit, il s’indigne :

« Au téléphone, elle me dit de ne pas m’inquiéter, qu’elle mange bien !…
Pour un peu, elle nous ferait croire qu’elle est au Club Med. 
On ne sait pas si elle est avec Daech ou le Front al-Nosra, mais pour moi, c’est du pareil au même, le contraire de la foi.
Ils tuent des gens dans les mosquées !… on n’a pas lu le même Coran ».

La radicalisation, qui ne doit pas être confondue avec la pratique d’un Islam rigoriste, est un changement de comportement rapide qui peut conduire au rejet de la loi et à la violence. Est radical un discours qui mène le jeune à sa propre destruction ou à la destruction des autres au nom de Dieu.

La radicalisation touche des jeunes insérés, mais fragiles. Elle concerne également des adolescents et des jeunes adultes en situation d’isolement ou de rupture.

Le but des actions de prévention est d’éviter l’endoctrinement et le basculement dans une phase de recrutement et de passage à des actes violents.

Le processus de radicalisation n’est pas toujours visible mais il se traduit souvent par une rupture rapide et un changement dans les habitudes de la personne.

Amis, familles, entourages : vous pouvez être conseillés, accompagnés.

En cas de doute ou de questionnement,
n’hésitez pas à appeler le 0 800 00 56 96
(Numéro Vert, appel gratuit du lundi au vendredi de 9 à 18 h).

Advertisements

2 thoughts on “Stop Djihadisme – comment faire face à cette menace terroriste #StopDjihadisme”

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s