flag of corsica

Le mouvement clandestin nationaliste FLNC du 22-October à Corse met en garde tout islamiste radical

Dans un communiqué reçu mercredi à la rédaction Corse-Matin d’Ajaccio, les clandestins du FLNC du 22-Octobre reviennent sur les attentats islamistes commis ces derniers mois en France et dans le monde.

L’organisation adresse un triple message en s’adressant “aux musulmans de Corse”, “aux islamistes radicaux de Corse” et “à l’Etat français”.

Aux premiers, le FLNC demande de “prendre position en manifestant à nos côtés contre l’islam radical (…) en nous signalant des dérives que vous constateriez chez des jeunes désoeuvrés, tentés par la radicalisation”.

Les clandestins en appellent à la “communauté de destin” pour “vaincre l’EI” si ce dernier revendiquait des actions “sur notre sol”.

S’adressant aux “islamistes radicaux” qualifiés de “prêcheurs de la mort” :Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas (…) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme.”

Enfin, les militants du 22-Octobre pointent la responsabilité de l’Occident – et donc de la France – dans la situation actuelle au Moyen-Orient.

Il faudra que la France cesse sa propension à intervenir militairement et vouloir donner des leçons de démocratie à la terre entière si elle veut éviter que les conflits qu’elle sème à travers le monde ne reviennent comme un boomerang sur son sol.

Une mise en garde adressée aussi à l’Etat et aux musulmans de Corse

Le FLNC du 22 octobre, qui avait annoncé en mai sa “démilitarisation”, adresse aussi un “message à l’Etat français”, qui aurait, “si un drame devait se produire chez nous (…), une part importante de responsabilité car il connaît les salafistes en Corse”. Les nationalistes assurent, sans plus de précision,avoir permis au mois de juin de déjouer un attentat sur notre territoire dans un lieu fréquenté par le public”.

Enfin, le communiqué s’adresse “aux musulmans de Corse”, les appelant à“prendre position en manifestant à nos côtés contre l’islam radical”. Les militants nationalistes les appellent à leur signaler les dérives qu’ils constateraient “chez des jeunes désœuvrés, tentés par la radicalisation”.

Selon Corse-Matin, le séjour, la semaine dernière en Corse, de prédicateurs musulmans n’est pas passé inaperçu à Corse.

Ils étaient six, issus du mouvement Tabligh, un mot arabe signifiant “transmettre”, à être venus en Corse pour y prêcher leur vision de l’islam. Cette association apolitique prône, en effet, une approche rigoriste de ses préceptes.

“Ils viennent chaque année à la même période en Corse, en été, depuis plusieurs années”, précise une source judiciaire.

“Ces prédicateurs proviennent de plusieurs villes de France. Ce ne sont jamais les mêmes. Ils ont un contact à Bastia”, poursuit la même source.

Sources: FranceTv.info, Europe1 et Corse- Matin

flag of corsica

Advertisements

One thought on “Le mouvement clandestin nationaliste FLNC du 22-October à Corse met en garde tout islamiste radical”

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s