west bank demolition map

La France, les États-Unis et l’ONU critiquent vertement la démolition, de la part d’Israël, des maisons de la Cisjordanie

Les autorités israéliennes en  Cisjordanie occupée et à Jérusalem Est annexe  ont démoli 726 structures cette année, un chiffre qui fait plus de maisons et d’installations que durant tout 2015, en déplaçant 1,020 Palestiniens selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de L’ONU (OCHA) et des ONG.

La présence de près de 600.000 colons israéliens à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, le territoire palestinien qui la borde et qu’Israël occupe depuis près de 50 ans, est considérée comme illégale par la communauté internationale qui la dénonce régulièrement.

En tout cas, Paris a vivement condamné ce 11 août la destruction par Israël de structures humanitaires financées par la France dans le village de Nabi Samuel, en Cisjordanie. En ce qui concerne les structures évoquées par l’ONU, y sont inclus  des maisons, des abris pour animaux ou des équipements comme des panneaux solaires.

Le Quai d'Orsay rappelle au passage qu'il s'agit de la troisième fois depuis le début de l'année que l'armée israélienne démolit ou confisque des bâtiments financés par la France. En février dernier notamment, une école avait ainsi été démantelée.

Un nombre important de ses structures  sont financées par des bailleurs étrangers, dont l’UE ou différents Etats qui affirment agir pour pallier les besoins humanitaires pressants d’une population sous occupation militaire et dont les moyens de vie se réduisent avec la progression de la colonisation ou des opérations militaires israéliennes. Tel est le cas du village de Jinba , toujours en Cisjordanie.

Israël réplique qu’il détruit des installations non autorisées (par Israël). Or, l’Etat hébreu n’accorde que très peu de permis de construire dans la zone C, la partie de Cisjordanie qu’il contrôle.Il invoque sa souveraineté sur Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée, et les accords avec les Palestiniens qui lui confèrent le contrôle total (administratif et sécuritaire) dans la zone dite “C” de Cisjordanie occupée (60% du territoire). Pour la seule semaine écoulée, “les autorités israéliennes ont détruit ou forcé les propriétaires à détruire eux-mêmes 42 structures pour défaut de permis de construire, faisant 30 déplacés et affectant la vie de plus de 1.200 personnes” à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, détaille l’Ocha.

Depuis janvier, recense l’ONG israélienne B’Tselem, qui dénonce régulièrement les exactions israéliennes dans les Territoires, “Israël a détruit au moins 188 maisons palestiniennes en Cisjordanie”. Il s’agit du “chiffre le plus élevé depuis que B’Tselem a commencé à recenser en 2006 les démolitions de maisons pour défaut de permis”, dit-elle. Depuis 1988, plus de 2 800 ordres de démolition ont été appliqués; environ 11.000 menacent toujours des familles palestiniennes, selon l’Ocha.

De toute évidence, la destruction des structures Palestiniennes a but pour leur remplacement par des Colonies Israëliennes. Selon l’Orient le Jour et l’AFP,Israël a pris des mesures pour faire avancer la construction de 770 logements pour des colons israéliens à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville occupée par Israël, ont annoncé lundi 25 Juillet 2016, des responsables, déclenchant les condamnations de l’ONU et des Palestiniens.

Depuis Washington, la diplomatie américaine a elle une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme au sujet de Soussia, village palestinien du sud de la Cisjordanie menacé de destruction par Israël. “Si le gouvernement israélien met en œuvre ces démolitions à Soussia, cela sera très inquiétant et aura un impact très négatif sur la vie des résidents palestiniens, déjà déplacés à plusieurs reprises”, a dit le département d’Etat.

Mais quelle surprise, Israël dit que Soussia n’a pas de permis! 

Daily life under occupation in Hebron’s Old City: Border Police officer throws child’s bike into bushes for daring to play on street reserved for settlers

  • Sources: Le Figaro, Rfi.fr, Le Monde, Middle East Eye, l’Orient le Jour.

Crédit Photo: OCHA

Advertisements

2 thoughts on “La France, les États-Unis et l’ONU critiquent vertement la démolition, de la part d’Israël, des maisons de la Cisjordanie”

  1. Bon article . Déjà dans mon enfance j’entendais à la radio ( de mes parents ) parler de ce conflit entre israéliens et palestiniens , puis au fil des ans j’ai vu les actualités télévisées , les interventions des pays européens , des USA , etc , etc , …. et je n’y comprends toujours rien à part que peut-être ce conflit n’aura pas de fin … Je ne sais pas quels sont les intérêts des uns et des autres ni quels sont les intérêts des pays extérieurs qui interviennent mais je me demande depuis longtemps si quelqu’un veut vraiment que ce conflit cesse …
    Voilà , c’est mon point de vue , je n’ai pas de connaissances suffisamment bonnes sur cette question et c’est pourquoi j’essaie de trouver de meilleures infos ici sur ce blog plutôt que sur les médias traditionnels .
    En tous cas merci pour cet article … 🙂

    Liked by 1 person

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s