palestine latuff cartoon satirical

Palestine: Fatah and Hamas agree to form new unity government in Moscow meeting (en/fr)

(Hamas et Fatah s’accordent pour former un gouvernement d’union nationale à Moscou)

Al Jazeera reported earlier today that the Fatah-dominated Palestinian Authority has agreed to form a unity government with rival organisation Hamas. The two Palestinian factions made a declaration about this in a statement from Moscow, where they were holding unity talks since Sunday.

“We have reached agreement under which, within 48 hours, we will call on (Palestinian leader) Mahmud Abbas to launch consultations on the creation of a government” of national unity, senior Fatah official Azzam al-Ahmad told a press conference, speaking in Arabic.

Abbas is president of the Palestinian Authority and belongs to Fatah.

Moussa Abu Marzouk, the deputy chairman of Hamas’ political bureau, also described a unity government as “the most effective tool” to address divisions among Palestinian groups, adding that “it is responsible to promote the solutions, including the holding of free and democratic elections in the West Bank and Gaza Strip.”(almasdarnews.com)

The two organisations will form a new National Council, which will include Palestinians in exile and hold elections.

Palestinian leader Mahmoud Abbas’ Fatah party and Hamas have been at loggerheads since the latter seized Gaza in a near civil war in 2007, after it won the 2006 legislative elections.

According to Al Jazeera’s correspondent Natasha Ghoneim, reporting from Moscow, said the agreement in Russia signals the Palestinians “looking away” from the United States, which has been involved in the peace process for decades.

The Palestinian representatives also met on Monday with Russian Foreign Minister Sergei Lavrov, and asked him to dissuade incoming US president Donald Trump from carrying out a campaign pledge to move the US embassy in Israel from Tel Aviv to Jerusalem.

eye palestine

Français:

  • Hamas et Fatah s’accordent pour former un gouvernement d’union nationale à Moscou

Selon Al Jazeera qui l’a rapporté plus tôt aujourd’hui, le Fatah – le parti dominant dans l’Autorité palestinienne, a consenti à former un gouvernement d’unité avec l’organisation rivale, le Hamas. Les deux factions palestiniennes en ont fait une déclaration dans une déclaration depuis Moscou, où ils tenaient des pourparlers d’unité nationale depuis dimanche.

Les deux principaux partis palestiniens ont annoncé, le 17 janvier 2017 à Moscou, avoir trouvé sous les auspices de la Russie un accord sur la formation d’un gouvernement d’union nationale avant la tenue d’élections.

“Nous avons atteint un accord selon  lequel, sous 48 heures, nous inviterons (le leader palestinien) Mahmud Abbas à lancer des consultations sur la création d’un gouvernement” d’unité nationale, l’un des principaux dirigeants du Fatah, Azzam al-Ahmada, a déclaré au cours d’ une conférence de presse en parlant en arabe.

Mahmud Abbas est le président de l’Autorité palestinienne et il fait parti du parti de Fatah.

Moussa Abu Marzouk, le vice-président du bureau politique de Hamas, a aussi décrit un gouvernement d’unité comme “l’outil le plus efficace “ pour  s’attaquer aux fractures existantes parmi des groupes palestiniens, ajoutant que “il est responsable de promouvoir les solutions, y compris la tenue d’élections libres et démocratiques dans la Cisjordanie et le territoire de Gaza.”

Les deux organisations formeront un nouveau Conseil national, qui inclura des Palestiniens en exil et tiendra des élections.

Le parti du leader palestinien Mahmoud Abbas, le  Fatah et le Hamas ont été en désaccord depuis la guerre civile qui a eu lieu en 2007, après qu’il a gagné les élections législatives 2006.L e 14 juin 2007, le président palestinien Mahmoud Abbas annonce la dissolution du gouvernement d’union avec le Hamas et déclare l’état d’urgence

Depuis le conflit Hamas-Fatah de 2007, le spectre politique palestinien est fortement divisé. Les divisions entre les deux factions principales ne sont plus seulement géographiques, institutionnelles, idéologiques ou politiques. Plus généralement, elle court le long de la ligne de faille de leur agenda conflictuel : la résistance et l’anti-résistance.

Selon la  correspondante de Al-Jazeera Natasha Ghoneim depuis,  Moscou,  l’accord sous l’égide de la Russie montre que  les Palestiniens “détournent leur regard” des États-Unis, un pays qui a été impliqué dans le processus de paix pendant des décennies.

Les représentants palestiniens ont aussi rencontré lundi  le ministre des Affaires Étrangères Russes, Sergei Lavrov, et ils lui ont demandé de dissuader le nouveau président américain  Donald Trump afin d’effectuer une campagne afin de déplacer l’ambassade des Etats-Unis, en Israël, de Tel Aviv à Jérusalem.

Featured Image: Twitter@CarlosLatuff

Advertisements

Thank you for your contribution

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s