Category Archives: Articles de Géopolitique en Français

Géopolitique: Tout sur la Turquie et ses alliés d’hier et d’aujourd’hui (vidéo)


Caroline Galacteros, éminente spécialiste en géopolitique, est l’invitée de cette émission. Elle intervient avec talent et pertinence sur un pays au cœur de l’actualité : la Turquie. Une des trois grandes puissances régionales du Moyen-Orient, la Turquie, a longtemps été la principale et fidèle alliée des Etats-Unis dans la région. Membre de l’OTAN, elle a toujours été un point d’appui pour la politique étrangère et de défense américaine dans la région.

Depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie, la stratégie de son président Erdogan est illisible et ressemble à un double jeu. Soutien des rebelles syriens comme ses alliés occidentaux, il devient très vite le principal promoteur de l’Etat islamique et des groupes affiliés à Al-Qaïda. Par là même, il devient l’ennemie des Russes dont il menace ouvertement l’armée engagée sur le sol syrien. L’épisode de l’avion russe abattu par l’armée turque fait même craindre, aux observateurs internationaux, une escalade vers une troisième guerre mondiale.
Quelques mois plus tard, ce sont les Russes qui préviennent Erdogan de l’éminence d’un coup d’état contre lui. A partir de là, les deux pays se réconcilient en quelques jours et deviennent les meilleurs alliés au détriment des Américains.
Comment ces deux pays peuvent-ils s’entendre alors que chacun d’eux soutient un camp opposé à l’autre en Syrie ? Que deviennent les engagements des Turques auprès de l’OTAN ? Quelle sera la politique du nouveau président américain face à cette situation ?

Source: TVLibertés.

Advertisements

Le problème kosovar, l’exode des Kosovars et la diabolisation simpliste de la Serbie par le Ouest


  • La présente situation de la population kosovare.

Les tensions restent toujours très fortes entre la Serbie et le Kosovo.Ce dernier n’est que le fruit d’une paix des forces impérialistes qui veulent contrôler cette région pour des intérêts géopolitiques et autres. Pour des observateurs selon Euronews, la crise n’a jamais été aussi tendue depuis la normalisation des relations entre les deux pays. Cette situation inquiète l’Union européenne qui a invité ce mardi à Bruxelles les dirigeants des deux États. L’objectif est de maintenir le dialogue et « que cet engagement se poursuive ainsi que la mise en œuvre des accords qui ont été conclus », précise la porte-parole de la diplomatie européenne, Maja Kocijancic.

“La situation au Kosovo est catastrophique pour tous les peuples qui y habitent. En effet depuis 1999 plus de 200 000 Serbes et Roms ont fui le Kosovo, leurs biens ont été confisqués par les Albanais et ne leur sont restitués qu’après de très longs parcours juridiques que peu osent initier. Plus de 1 000 Serbes, Roms et autre minorités ont été assassinés et 1 500 autres sont toujours portés disparus. Alors que 150 églises serbes ont été détruites, 400 mosquées ont été construites sur ce petit territoire de 11 000 km2. Ces mosquées sont financées essentiellement par de l’argent wahhabite et, du reste, le Kosovo représente avec l’Albanie et la Bosnie Herzégovine les régions d’Europe qui fournissent le plus de jihadistes par tête d’habitant aux rangs de l’Etat islamique. Les Serbes qui survivent au Kosovo sont cantonnés dans des enclaves où ils subissent encore des attaques comme récemment à Kline, à Djakovica, Pasijane ou Prizren.” Stratpol.com

Le Kosovo, majoritairement peuplé d’albanophones, est “indépendant” depuis 2008. Mais une forte communauté serbe vit dans le nord du pays. La Serbie, avec le soutien de la Russie, refuse cependant de reconnaître le Kosovo. Le ministre russe des Affaires étrangères renvoie d’ailleurs l’Union européenne à ses responsabilités. «  L’Union européenne doit favoriser la désescalade de la situation. Ils ont tout d’abord indiqué que la liberté de mouvement des populations ne devrait pas être restreinte et ensuite que les forces albanaises ne devraient pas être présentes dans le Nord du Kosovo », précise Sergueï Lavrov.

SERBIE CARTE KOSOVO
Serbie Carte Kosovo Wikipedia

Economie: la Banque mondiale a prédit que la croissance économique au Kosovo pour 2016 serait de 3,6 %, ce qui représente un niveau inférieur par rapport à 2015. Mais le même rapport prévoit une augmentation de 3,7 % en 2018. En 2016, le taux de chômage au Kosovo, selon les chiffres officiels, atteint 32,9 %, mais selon les représentants syndicaux, il serait supérieur à 45 %.

C’est l’envoi d’un train de voyageurs à destination du Kosovo qui a ravivé les tensions. Les wagons, décorés aux couleurs serbes, avaient pour inscription “le Kosovo c’est la Serbie”. Le convoi n’a finalement jamais passé la frontière.

Au Kosovo, à Pristina, selon Courrier International, il ne faut pas avoir une connaissance approfondie de la langue albanaise pour comprendre que Bulevardi Xhorxh Bush est ainsi nommé en hommage à l’ancien président américain, George Bush, qui a œuvré en faveur de l’indépendance du Kosovo. Une autre artère de la ville, Bulevardi Bill Klinton, consacre Bill Clinton comme l’homme politique le plus apprécié des Kosovars. En effet, Clinton a aussi un monument à Pristina, haut de 3 mètres, inauguré en 2009 par l’ancien président américain en personne.

“L’adoration de la famille Clinton touche aussi sa femme, Hillary”, note le site croate Telegram. À quelques mètres du monument de Bill se trouve une boutique de vêtements pour femmes qui porte le nom de Hillary.

Continue reading Le problème kosovar, l’exode des Kosovars et la diabolisation simpliste de la Serbie par le Ouest