Les mille et une Turquie: L’Anatolie Orientale


Mille et une Turquie, mais une beauté unique : à la découverte des sites et paysages des portes de l’Orient. L’est de l’Anatolie a des frontières communes avec quatre pays : l’Arménie, l’Iran, l’Irak et la Syrie. Cette proximité a fait de la région un creuset de cultures et de religions.

Résumé:

L’est de l’Anatolie a des frontières communes avec quatre pays : l’Arménie, l’Iran, l’Irak et la Syrie. Cette proximité a fait de la région un creuset de cultures et de religions. Dans cette région multilingue, on parle aussi bien le turc que l’arabe, et dans le massif de Tur-Abdin, les novices d’un monastère syriaque orthodoxe prient en araméen. Quant aux Kurdes, ils ont enfin le droit d’utiliser leur langue.

English:

A  thousand and one Turkey (s), but each time their beauty is unique: in the discovery of sites and landscapes of the doors of the East. Turkish Anatolia has common borders with four countries: Armenia, Iran, Iraq and Syria. This closeness made of the region a melting pot of cultures and religions. In this multilingual region, we speak as well the Turk & Arab, and in the massif of Tur-Abdin, we find the novices of an orthodox Syriac monastery where they pray in the Aramaic language. As for the Kurds, they finally have the right to use their mother tongue language.

Credit picture: Larousse

Advertisements

Ce mystérieux accident radioactif en Russie


(This mysterious radioactive accident that occured in Russia)

La mystérieuse origine du nuage nucléaire repéré dans le sud-est de la France et dans d’autres pays européens entre fin septembre et mi-octobre est enfin connue. La Russie a reconnu, lundi 20 novembre, qu’une concentration « extrêmement élevée » de ruthénium-106 – ce produit de fission issu de l’industrie nucléaire – avait été détectée à la fin de septembre dans plusieurs régions du pays, confirmant finalement les rapports de plusieurs réseaux européens de surveillance de la radioactivité.La pollution d’un isotope radioactif est presque 1,000 fois plus haut que normal dans le Massif de l’Oural en Russie occidentale, selon le service météorologique de Moscou. Continue reading Ce mystérieux accident radioactif en Russie

Advertisements

Des regards croisés sur l'Europe et le Moyen Orient

Advertisements
%d bloggers like this: