Tag Archives: Emmanuel Macron

Black Blocs – “The Black Peril”?


It may be very difficult to not notice them during rallies. Hooded, dressed in black, they are hundreds, sometimes more, to parade during important local or more international political events.

A black bloc is a name given to groups of protesters who wear black clothing, scarves, sunglasses, ski masks, motorcycle helmets with padding, or other face-concealing and face-protecting items. The clothing is used to conceal marchers’ identities, and hinder criminal prosecution, by making it difficult to distinguish between participants. It is also used to protect their faces and eyes from items, such as pepper-spray, which are often used by law enforcement during protests or civil unrest. The tactic allows the group to appear as one large unified mass.

Black bloc has become a generic term for ultraradical, highly mobilised leftwing groups often associated with anti-capitalism, anti-globalisation, anti-fascism and anarchism.

The black bloc is not a group or organisation, it’s something that happens on marches or actions. It’s not pre-planned: it relies on people turning up with the same ideas and clothes. That is why there is a “uniform”: people who want to take direct action and resist containment arrive on the day in black and identify people with the same ideas this way.

In the legal sense, those who damage property or fight the police have committed crimes, so yes they are criminals. But in everyday language, a criminal is someone who lives by criminal means…

The tactic was developed in the 1980s in the European autonomist movement’s protests against squatter evictions, nuclear power and restrictions on abortion, as well as other influences. Black blocs gained broader media attention outside Europe during the 1999 Seattle WTO protests, when a black bloc damaged property of Gap, Starbucks, Old Navy, and other multinational retail locations in downtown Seattle.

Continue reading Black Blocs – “The Black Peril”?

Advertisements

Russia Today (RT France) et Sputnik: Retour sur leur “propagande” anti-Macron


  • Cet article n'a pas comme but d'accuser la Russie car on prône pour une coopération plus large entre la Russie et l'Union Européenne.

Russia Today et Sputnik, deux médias pro-Poutine ayant leur antenne en France, ont colporté largement des propos et  informations anti-Macron pendant la campagne présidentielle et pas seulement selon Libération.fr et leFigaro.fr (deux médias ayant un point de vue différent sur la politique française).

  • Pourtant, il ne faut pas totalement annihiler tout le travail fait par Russia Today et Sputnik qui parfois nous donnent des nouvelles qu’on ne peut pas trouver ailleurs!

Les deux médias, qui ont plusieurs abonnés en France via Facebook, Twitter et Periscope, directement liés à l’Etat russe, sont les relais les plus puissants de la guerre de l’information déclenchée par Moscou. Lors de la bataille d’Alep, en décembre dernier, ces médias préféraient mettre en avant les « scènes de liesse et d’euphorie dans les rues d’Alep » selon Nouvelobs.fr

Pour certains, les médias russes ne font rien d’exceptionnel. Ils sont dans la même lignée que la BBC pour le Royaume-Uni ou RFI pour la France.

“Le Kremlin y attache une grande importance diplomatique et stratégique au même titre que les entreprises de l’armement ou de l’énergie”, expliquait récemment à France 24 Julien Nocetti, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (Ifri) et spécialiste de la Russie.

Accusés d’avoir tenté de favoriser la candidate Marine Le Pen, dont le programme était jugé plus compatible avec les intérêts Russes, ces deux médias ont fait l’objet d’un sévère recadrage de la part d’Emmanuel Macron. Le président a fort peu apprécié que des rumeurs sur un éventuel compte offshore dissimulé, aient été relayées. Un ressentiment qu’il n’a pas hésité à signifier vertement à une journaliste de Russia Today lors d’une conférence de presse donnée depuis le Château de Versailles.

Sputnik et RT se montrent très proches de la droite pro-russe et du Front National. Ces médias font de Marine Le Pen le personnage politique le plus important de France. Rappelons que le Front National est financé en partie par la Russie. Sputnik titre, le 5 février 2015, « Marine Le Pen, virtuellement présidente de la France » tandis que RT, plus récemment, le 7 octobre 2016, mettait en avant la candidate à la présidentielle dans un article sur le placement de son QG de campagne situé à quelques pas de l’Elysée : « Marine Le Pen se rapproche de l’Elysée … enfin, presque »

Continue reading Russia Today (RT France) et Sputnik: Retour sur leur “propagande” anti-Macron