Tag Archives: immigration

Watch “Testing Tolerance: Swedes are saying ‘enough’, to immigrants, no-go zones, sharia law & gang rapes” on YouTube


At the height of the immigration influx into Europe in 2014 and 2015, Sweden with a population of 6.7 million, accepted 244,178 asylum seekers – by far, the highest rate per capita in the EU. Since then the rate of violent crime has soared, particularly sexual assault cases.

The Swedish police have outlined over 50 areas with high immigrant populations that are “marred by crime, social unrest and insecurity.” Of these, 23 have been classified as “especially vulnerable,” or what migration critics call “no-go zones,” where even the police have trouble operating.

Besides the high incidence of gang violence and drug trafficking, residents complain these areas are being virtually colonised by immigrants whose cultures clash with Swedish values. Many Swedes and older immigrants alike have begun to say that Sweden doesn’t feel like Sweden anymore.

RELATED: Salam Alaikum Sweden: War refugees testing famous Swedish hospitality to the limit.

Critics of the government’s liberal immigration policies complain the police are afraid to intervene for fear of being accused of racial profiling, while the country’s politically correct press generally brands anyone raising concerns about immigrants as racist.

But now, some people fed up with what they see as the authorities’ inaction have taken matters into their own hands. They have begun to organise groups calling themselves names like ‘The Soldiers of Odin’ to patrol the country’s most blighted neighbourhoods. They are sometimes called vigilantes or racists, but the groups say they want the freedom to live in their own country as it was before the migrant crisis began.

Advertisements

This is London: La Guerre Intérieure (the War Within)


Un attentat a de nouveau frappé le cœur de Londres, samedi 3 juin au soir. Trois assaillants à bord d’une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge. Ils ont ensuite attaqué des passants au couteau dans le quartier voisin de Borough Market, avant d’être abattus par la police. L’attaque terroriste a fait sept morts et au moins 48 blessés, selon un bilan provisoire. 

“Enough is enough” (“trop c’est trop”). Cette petite phrase, prononcée par Theresa May au lendemain de l’attentat est loin d’être un simple aveu d’échec face à un terrorisme qui a endeuillé trois fois la Grande-Bretagne ces trois derniers mois. Selon France24, au-delà de ce constat implacable, la chef du gouvernement britannique a fait un véritable mea culpa. Dans sa quête de construction d’une société multiculturaliste idéale, le Royaume-Uni est devenu le terrain de prédilection du radicalisme islamiste.

Le 20 juillet 2015, le Premier ministre David Cameron avait admis être dépassé par la situation. “Nous devons faire face à une vérité tragique : il y a des gens qui sont nés, qui ont grandi dans ce pays, et qui ne se sentent pas vraiment de liens avec la Grande-Bretagne”, avait admis le chef du gouvernement en promettant des mesures contre la “ségrégation” dans les établissements scolaires et le logement. “Il n’est pas possible que des gens passent toute leur vie sans aucun contact avec des personnes d’autres religions.”

Tous les 2 mois ( ou enfin presque! ) un loup solitaire sème la terreur quelque part en Europe soit à bord d’un camion soit muni d’une ceinture explosive en décidant ainsi de manière délibérée de mettre fin à sa vie et à celle des autres qui sont autour de lui en ce moment-là. Les terroristes d’aujourd’hui cherchent «activement à se doter de moyens nucléaires, radiologiques, biologiques ou chimiques, pour accréditer l’idée qu’ils disposent d’armes de destruction massive». Loin d’être fantaisiste, cette assertion est extraite d’un rapport que consacre le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) aux «chocs futurs» qui guettent la France d’ici à 2030.

Continue reading This is London: La Guerre Intérieure (the War Within)