Tag Archives: jihadistes

Watch “Syrie : la prison des jihadistes | ARTE Reportage” on YouTube


En Syrie, Daech a perdu la guerre. Mais que deviennent tous les militants de l’organisation Etat Islamique faits prisonniers sur les champs de bataille, à Raqqa ou Deir Ez Zor ?

Des milliers de jihadistes, Syriens et Irakiens affidés à Daech se sont rendus ou ont été capturés, principalement par la coalition arabo-kurde des FDS, soutenus par la coalition internationale.

Que faire de ces prisonniers ? A Qamishli, dans le Kurdistan syrien, les autorités kurdes n’ont pas attendu la reconnaissance officielle pour mettre en place leur propre solution de déradicalisation : une « prison-académie », où le maître-mot est la rééducation.

Un reportage inédit et exclusif dans un centre de détention où des jihadistes témoignent à visage découvert… Abderrahman, comptable de Daech, qui gérait l’approvisionnement pour 100 000 civils à Raqqa, Sayef, le combattant, d’abord à l’ASL puis finalement chez Daech, ou Talah le barbier, ancien trafiquant d’armes, tous racontent Daech de l’intérieur, leur enrôlement, leurs motivations et leurs rêves d’avenir.

De Mehdi Meddeb et Stéphane Kenech – Bandit Prod – France 2017

Advertisements

Les soldats de l’image. Qui sont les cameramen qui filment la propagande du groupe Etat islamique ?


 

Selon France Télévisions, le groupe a créé une organisation très structurée pour sa production audiovisuelle. Cette propagande est destinée à être largement diffusée, en particulier sur les réseaux sociaux. Elle a pour but de terroriser, de légitimer son combat, mais aussi de susciter des vocations pour recruter à travers le monde, y compris les plus jeunes.

Dans les villes envahies, tous les journalistes doivent choisir entre la soumission ou la mort. Après la prise de Mossoul, en Irak, une vingtaine d’entre eux ont été exécutés, tandis que les autres sont devenus pigistes du groupe islamiste, comme Abou Ahmed. “Tous les journalistes avaient une très grande valeur pour l’Etat islamique”, explique-t-il. Difficile de refuser un recrutement dans de telles conditions, mais “on avait qu’un espoir, c’est qu’ils perdent la bataille”. Abou Ahmed a dû mettre en scène ses images, à la gloire de Daech. Continue reading Les soldats de l’image. Qui sont les cameramen qui filment la propagande du groupe Etat islamique ?