Tag Archives: opération Rameau d’olivier

Le voyage du dictateur Erdogan au Vatican tandis que son massacre contre les Kurdes se continue!


Les images sont insoutenables. Le corps d’une femme dénudée gît à terre, elle a été visiblement torturée, ses seins ont été découpés et autour de son corps mutilé, les soldats dansent, hurlent de joie et crient «Allah Akbar». Elle s’appelait Barin Kobané, son nom de combattante. Elle était kurde et elle est morte pour sa liberté , massacrée par les hommes d’Erdogan.

Le président turc a été reçu par le pape, ce lundi 5 février 2018 à Rome. Une visite historique et hypocrite de la part de tous les deux.Au cours de 50 minutes de discussions “cordiales”, François et Recep Tayyip Erdogan, ont notamment abordé lundi matin “la situation au Moyen-Orient, avec une référence particulière au statut de Jérusalem, mettant en exergue le besoin de promouvoir la paix et la stabilité dans la région à travers le dialogue et la négociation, en respectant les droits de l’Homme et la loi internationale”, précise un bref communiqué du Vatican.

Néanmoins, la question sur la destruction du patrimoine chrétien par la Turquie en cours ou au passé demeure. 

 

«Protection du statu quo»:L’annexion de la partie orientale par Israël n’a jamais été reconnue par les Nations unies. «Le statut de Jérusalem est une question centrale pour les musulmans comme pour les chrétiens, et le pape comme moi-même sommes engagés dans la protection du statu quo», a déclaré le président turc dans une interview accordée au quotidien italien La Stampa.

Pour la première fois depuis 59 ans, un chef d’Etat turc a été reçu dans le plus petit Etat du monde ce lundi. Recep Tayyip Erdogan, en retard mais souriant, s’est rendu au palais apostolique du Vatican, où l’attendait un pape François à la mine plus fermée. Les deux hommes ont passé près de 50 minutes ensemble.

Aujourd’hui, presque trois semaines après le début de l’opération de l’armée turque en Syrie, et les grands humanistes des gouvernements européens, si prompts à condamner Israël pour le simple fait de construire des immeubles d’habitation en Judée Samarie, ne réagissent toujours pas.

C’est ainsi que depuis le 20 janvier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a lancé une invasion du Kurdistan syrien en totale violation du droit international. L’armée turque, ses chars, son artillerie et son aviation bombardent et détruisent les villages de l’enclave kurde d’Afrin, au nord-est de la Syrie et se livrent à des massacres sur les populations civiles.

Alors qu’Ankara mène des bombardements en Syrie, le Saint-Siège plaide pour que cessent les armes. Le pape a offert à son hôte un médaillon représentant un ange étranglant le démon de la guerre, « le symbole d’un monde basé sur la paix et la justice », a-t-il dit. Continue reading Le voyage du dictateur Erdogan au Vatican tandis que son massacre contre les Kurdes se continue!

Advertisements

L’offensive turque contre les Kurdes en Syrie et l’hypocrisie de la Russie.


Les forces turques et leurs alliés arabes ont attaqué (en utilisant des chars allemands), samedi 20 janvier, la région d’Afrin, bastion dans le nord-ouest de la Syrie des Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde considérée comme terroriste par Ankara mais précieux alliés de Washington sur le terrain syrien.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affiché mercredi, le 24 Janvier à nouveau sa détermination à poursuivre l’offensive lancée dans l’enclave syrienne d’Afrin pour en éliminer les milices kurdes malgré les critiques occidentales. Selon les experts et les géopolitologues, Moscou, Téhéran et Damas ont chacun des bénéfices importants à tirer de l’offensive de l’armée turque et de ses alliés contre les combattants kurdes de la région syrienne d’Afrin.

map afrin
Source: Wikipedia

L’opération militaire Rameau d’olivier, dans la zone relativement calme d’Afrin, n’aurait pas pu être lancée sans l’accord tacite de la Russie. La veille de l’attaque massive de l’aviation turque, qui a fait des victimes parmi les militaires mais aussi les civils syriens, l’armée russe a évacué ses contingents de la province.

Le district d’Afrin abrite environ 500 000 civils, une population qui a doublé avec les réfugiés qui ont fui les combats sévissant dans les autres régions de Syrie.

La Turquie voit d’un très mauvais œil la création par la coalition internationale, à la frontière turco-syrienne, d’une force frontalière avec l’aide des combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS). La seconde raison de l’opération turque est le succès remporté par l’armée syrienne à Idleb-Est« l’armée syrienne libre » et les Takfiris d’Al-Qaïda soutenus par la Turquie ont été éliminés par l’armée syrienne. Continue reading L’offensive turque contre les Kurdes en Syrie et l’hypocrisie de la Russie.